Avec le Notre Père

À partir du 1er dimanche de l’Avent, le 3 décembre, la nouvelle traduction du Notre Père remplacera de manière officielle l’ancienne formulation. La sixième demande ne sera plus « Et ne nous soumets pas à la tentation » mais « Et ne nous laisse pas entrer en tentation ».
C’est l’occasion pour nous de redécouvrir la centralité et la richesse de la Prière du Seigneur.
Traduire, c’est toujours trahir ! On ne peut jamais atteindre la perfection. Cependant, retraduire le Notre Père exprime un désir plus que légitime de comprendre et faire comprendre son sens profond. C’est un signe qu’il faut toujours chercher et approfondir le dialogue entre Dieu et l’homme.

  • ce que nous dit la Bible sur la prière,
  • le sens de cette traduction
  • comment nous sommes appelés à vivre cette prière.