« Vivre du mystère de la Sainte Trinité ! »
Article mis en ligne le 11 juin 2017
dernière modification le 19 juin 2017

Vivre du mystère de la Sainte Trinité !

La vie liturgique nous permet de célébrer la venue du Fils de Dieu, d’écouter sa Parole et de nous unir à l’événement salvateur de sa mort et sa résurrection.
En ce dimanche de la Sainte Trinité, nous nous arrêtons un instant pour contempler Dieu lui-même et en lui-même. Un Dieu qui est, en une seule et mystérieuse réalité, le Père qui engendre toutes choses et qui donne à tout d’exister, la Parole (ou le Fils) de ce Père par qui tout fut créé, qui dit tout de Dieu car Dieu n’a qu’une seule parole, et l’Esprit du Père et du Fils, qui est saint, qui est amour, et qui a été donné aux hommes en abondance à la Pentecôte pour nourrir en eux la vie éternelle.
Cette révélation de la Sainte Trinité nous fait comprendre pourquoi nous pouvons dire que Dieu est amour. Il n’est ni solitaire (l’amour se partage), ni divisé (il n’y a pas d’amour là où règne la division), mais communion parfaite entre les trois personnes divines.
Cette contemplation du mystère de la sainte Trinité n’est pas vaine !
Elle nous donne de saisir notre place unique dans l’univers, nous qui sommes appelés à entrer dans cette communion de vie et d’amour de la Sainte Trinité.
Elle nous permet d’avoir une relation vivante avec Dieu, bien au-delà d’une simple soumission à une loi divine. Par le Fils et l’Esprit-Saint nous participons à la vie divine et nous osons dire « Notre Père ».
Elle éclaire notre relation au prochain qui doit être vécue dans le même mouvement d’accueil et de don qu’il y a en Dieu, pour nous guider ainsi dans une authentique relation fraternelle avec ceux qui nous entourent.
Le Père, le Fils, l’Esprit telle est l’identité adorable, ineffable du Dieu unique. Croire et vivre ce mystère, c’est donner de la profondeur, de l’élan et de la joie à notre foi.
Père Régis Evain