L’Épiphanie, c’est la manifestation de Dieu aux hommes
Article mis en ligne le 2 janvier 2022
dernière modification le 8 janvier 2022

L’Épiphanie, c’est la manifestation de la gloire de Dieu.

En quoi consiste cette gloire ? Réponse de St Irénée, évêque de Lyon mort en 202 : La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant, et la vie de l’homme, c’est la vision de Dieu. Dans la Collecte, nous demandons à Dieu : donne-nous de parvenir à la claire vision de ta splendeur. L’Épiphanie, c’est la manifestation visible de Dieu à tous les hommes, à toutes les nations. Le mystère de Noël est fou aux yeux des hommes parce qu’il est divin : Dieu s’est abaissé par amour pour se communiquer aux hommes en se faisant homme lui-même. L’enfant Jésus, c’est Dieu en personne venu parmi nous.

Ce mystère n’est pas réservé à une poignée de privilégiés. Il est destiné à tous les hommes. La venue et l’adoration des mages n’en sont que les prémices. La venue des rois mages est totalement imprévisible humainement : il s’agit clairement de l’œuvre de Dieu. Dieu attire les hommes du monde entier à son Fils Jésus par des moyens qui nous échappent. Les hommes d’aujourd’hui sont les lointains successeurs des rois mages. Dieu a un désir bien plus grand que nous de sauver tous ceux que nous côtoyons, sans exception. Est-ce que cela hante nos prières ? Est-ce que nous supplions Jésus de réaliser son œuvre de salut en eux ?

Lorsque les rois mages perdent l’étoile, ils vont se tourner vers ceux qui officiellement détiennent les informations sur le Christ. Aujourd’hui, vers nous les chrétiens. Les païens ont reçu des signes mystérieux, propres à eux, mais ces signes disparaissent, parce que Dieu veut qu’ils aient besoin de la communauté chrétienne, de l’Église, pour Le rencontrer. Sommes-nous capables d’accueillir et de renseigner les rois mages ? Ne soyons pas choqués lorsque, sans crier gare, les païens débouleront dans notre vie bien rangée en nous demandant : Où est le Christ ? Montrez-nous votre roi ! Nous avons vu les signes qu’Il nous a faits et nous sommes venus nous prosterner devant Lui.

Comment rayonner, et conduire au Christ ? En témoignant du petit peu de Jésus que nous avons déjà expérimenté !

Don Pierre Alphonse Frament,
Curé in solidum