Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

« La question des Saducéens ! »
Article mis en ligne le 10 novembre 2019
dernière modification le 25 novembre 2019
logo imprimer

LA QUESTION DES SADDUCÉENS

Dans l’Évangile, les sadducéens font une interprétation fondamentaliste de la loi : considérant la croyance en la résurrection des morts comme erronée, ils tentent de la minimiser en s’appuyant sur la loi du lévirat, qui déclarait « si un homme marié meurt sans enfant, son frère épousera sa veuve pour donner une descendance à son frère » (Dt 25, 5), tout ceci pour garder une lignée familiale.
Les sadducéens prennent l’exemple absurde de 7 frères qui épousent successivement une femme et meurent sans descendance ; dans ce cas, à la résurrection, qui sera son mari ? Jésus répond clairement qu’on ne peut comparer une vie humaine sur terre, avec la vie de ceux qui ressusciteront : Jésus distingue 2 époques et 2 peuples : le peuple de ce temps qui mène une vie particulière à ce temps, et les justes qui seront ressuscités de la mort pour entrer dans une nouvelle ère. Ils ne mourront plus et la loi du mariage ne s’appliquera plus pour eux.
Jésus fait référence à l’Écriture : « Dans le récit du buisson ardent, Moïse appelle le Seigneur : Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob ; Il n’est pas le Dieu des morts mais des vivants. » (Lc 20, 37-38) Si le Seigneur est le Dieu de la vie, alors il continuera à être le même pour ceux qui sont morts. La relation avec Dieu ne finit pas avec la mort : en Dieu, tous vivent.
La position de Jésus face aux sadducéens semble trop vague et trop abstraite dans le monde d’aujourd’hui. Cependant, les raisonnements religieux ne sont pas faciles à comprendre, mais ils méritent d’être acceptés et gardés. Jésus nous montre que la résurrection est plus qu’un débat ; car lui-même subira la mort et fera l’expérience de la gloire de la résurrection lorsque Dieu refusera de laisser la mort avoir le dernier mot sur lui. Ainsi, la résurrection de Jésus est l’ultime preuve contre l’argument des sadducéens.
Père Marcel SANGUV


Évènements à venir

0 | 5

0 | 5



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2019 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL-V3
Version : 4.0.99