Chandeleur... Chandelles... Fête de la Lumière !
Article mis en ligne le 8 février 2013

et les crêpes alors ?...

Jour des crêpes ou fête de la Lumière… ?

Si l’Eglise fait du 2 février la fête de la Présentation du Seigneur au Temple (Lc 2, 22-40), la plupart de nos contemporains voient dans la Chandeleur le « jour des crêpes ».
Tradition chrétienne, piété populaire, rites païens  ?
La célébration du quarantième jour après Noël-Epiphanie est apparue au IVe siècle à Jérusalem. Au Ve siècle, une procession avec des cierges y est ajoutée, d’où le nom de « festa candelarum », fête des chandelles ou « chandeleur » : on bénit les cierges en l’honneur du Christ-Lumière.

C’est sous le pontificat du pape Gélase 1er (492-496) que la fête et la procession sont adoptées à Rome, en remplacement de fêtes païennes.
Et c’est au même pape qu’on attribue l’origine des crêpes : il en aurait distribué aux nombreux pèlerins venus à Rome pour le 2 février.

Cette date correspond aussi aux semailles d’hiver, ce qui peut laisser supposer que les crêpes étaient confectionnées avec des restes de farine et comme symbole de prospérité.