« QUE LA LUMIÈRE SOIT ! »
Article mis en ligne le 4 avril 2021
dernière modification le 10 avril 2021

« QUE LA LUMIÈRE SOIT ! »
Les veillées pascales cette année ont lieu le dimanche matin. Accueillir la nouvelle de la Résurrection du Christ avec le lever du jour met plus particulièrement en lumière le lien de cet évènement avec la création.
Pâques est le jour d’une nouvelle création ! La première lecture de ce jour nous fait entendre le récit de la création du monde, dans la Genèse, avec les premières paroles de Dieu : « Que la lumière soit ! » (Gen 1, 3). Ce récit symbolique de la création commence donc par la création de la lumière. Le soleil et la lune sont créés seulement le quatrième jour. Ils sont précédés de la lumière par laquelle la gloire de Dieu se reflète dans toute la création.
Cette lumière rend possible la vie, la connaissance, l’accès à la réalité, à la vérité. Elle conduit au bien. Le mal lui se cache, il ne commence jamais par montrer son vrai visage.
En ce jour de Pâques, qui est le premier jour de la semaine, Dieu dit de nouveau : « Que la lumière soit ! ». Il y a eu auparavant la nuit du Mont des Oliviers, l’éclipse solaire de la passion et de la mort de Jésus, la nuit du sépulcre, mais désormais la création recommence, entièrement nouvelle. « Que la lumière soit ! », dit Dieu, « et la lumière fut ». Jésus se lève du tombeau. La vie est plus forte que la mort. Le bien est plus fort que le mal. L’amour est plus fort que la haine. La vérité est plus forte que le mensonge. L’obscurité des jours passés est dissipée au moment où Jésus ressuscite du tombeau et devient, lui-même, pure lumière de Dieu. Il nous précède et nous attire derrière lui, dans la nouvelle vie de la résurrection.
Laissons-le nous prendre par la main pour vaincre toute forme d’obscurité et accueillir en Lui la plénitude de la vie.

Père Régis Evain, curé modérateur du Pôle Missionnaire