La Famille - 4
Article mis en ligne le 20 février 2021

De la Lettre pastorale de notre évêque
« Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés »

A lire en commun au début :
La famille, une communauté de personnes

19/ L’originalité profonde de la famille est d’être une communauté de personnes qui a son origine dans l’amour d’un homme et d’une femme. La responsabilité des parents est de permettre à leurs enfants de grandir dans leur dignité humaine et dans leur pleine liberté. Cela exige le respect absolu de l’identité de chacun et suppose l’amour mutuel pour aider à la croissance de tous. Cette responsabilité est un vrai ministère, un vrai service qui exige fidélité, patience et espérance.

20/ La reconnaissance du don de la vie ouvre chacun à sa profonde dignité et suscite la louange envers le Créateur. À son tour, chacun des membres de la famille est appelé à donner et à recevoir.

21/ Dans cette communauté de personnes, chacun possède la même dignité et peut reconnaître à la source de son être l’amour gratuit de Dieu. Pour autant, la famille n’est pas une communauté indifférenciée. Il y a les parents avec leurs propres responsabilités, il y a les enfants invités à respecter et à écouter les parents.

22/ Il est bon que nos familles, de temps en temps, réfléchissent sur le beau mystère de la vie familiale. Que chacun y trouve la source de sa propre action de grâce et un appel pressant à vivre pleinement sa vocation humaine.

**********************

19 Cette responsabilité est un vrai ministère, un vrai service qui exige fidélité, patience et espérance.
Être un couple, un foyer, une famille, c’est un ministère !
C’est un service confié par Dieu, c’est une vocation belle, grande, noble, même si elle est exigeante !
Avons-nous conscience que notre état de parents est une mission très belle confiée par Dieu ?
Sommes-nous enthousiastes de cette mission ?
Permettre aux enfants de grandir dans leur dignité humaine et dans leur pleine liberté :
Pouvez-vous illustrer cette affirmation ? Qu’est-ce que vous avez pu mettre en œuvre concrètement ? A quelle occasion cela a-t-il porté du fruit ?

20 La reconnaissance du don de la vie ouvre chacun à sa profonde dignité et suscite la louange envers le Créateur. À son tour, chacun des membres de la famille est appelé à donner et à recevoir.
La famille comme lieu d’échange entre des personnes, où chacun apporte et reçoit : Vous êtes-vous déjà émerveillés de cela ? Cela a-t-il déjà été le contenu de votre prière, de votre louange ?

21 Égale dignité des personnes et différence des rôles au sein de la famille :
Est-ce une vérité dont vous êtes convaincus ou est-ce une découverte pour vous ?
Ces deux aspects de la vie de famille s’harmonisent-ils facilement ? Dans un monde où on veut tout unifier, et où chacun est supposé pouvoir inventer sa place selon son désir, comment vivez-vous le fait d’aider chacun à prendre sa place, toute sa place, rien que sa place au sein de la famille ?
Comment vivre le fait qu’un ou plusieurs membres ne tiennent pas leur place ? Comment aider chacun à être convaincu qu’il peut et doit apporter sa contribution à la belle vie de l’ensemble ?
Au cours des décennies, la culture ambiante évolue vite : quelles sont les divers modèles de famille que vous avez observés ? Quels rôles attribuaient-ils aux parents et aux enfants, au père et à la mère ?

22. Comment amener nos familles à un échange serein et enrichissant sur le mystère de la vie familiale et de sa beauté à la lumière du projet divin ? Comment présenter la chose ?