Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

« Sois croyant ! »
Article mis en ligne le 28 avril 2019
dernière modification le 5 mai 2019
logo imprimer

Cette fête de la Miséricorde Divine a été instituée par le Pape Jean-Paul II le 30 avril 2000, jour de la canonisation de Sœur Faustine, à Rome. À cette occasion il déclara : « Désormais, le deuxième dimanche de Pâques, dans toute l’Église, prendra le nom de « Dimanche de la Divine Miséricorde ».
Le Seigneur Jésus a exprimé ce désir pour la première fois à Sainte Faustine à Plock, le 22 février 1931, lorsqu’Il révéla sa volonté en ce qui concerne le tableau de Jésus Miséricordieux : « ce dimanche (premier dimanche après Pâques) doit être la fête de la Miséricorde » (Petit Journal 49). Saint Jean-Paul II est décédé le 2 avril 2005, à l’aube de la fête de la Miséricorde Divine qu’il avait lui-même instituée.
La date choisie par Jésus Lui-même met en évidence le rapport étroit qui existe entre le mystère pascal de la Rédemption et cette fête (PJ 89), dont la liturgie célébrait déjà Dieu, « riche en Miséricorde ».
Durant le Triduum pascal, l’Église célèbre la Passion, la mort, et le premier dimanche de Pâques, la Résurrection du Seigneur. Le deuxième dimanche de Pâques, dans la liturgie de l’Église, les oraisons de la messe ainsi que les lectures exaltent la miséricorde infinie de Dieu. L’Évangile nous invite ce jour-là à contempler avec saint Thomas les pieds, les mains et le côté transpercé de Jésus, témoignages de la gravité du péché qui a transpercé le Christ, de notre péché qui continue à Le transpercer, mais aussi et surtout de son Amour Miséricordieux qui est plus fort que la mort, qui a vaincu la mort et le péché du monde, chacun de nos péchés a été porté et pardonné par le Christ Crucifié et Ressuscité ! Le choix de ce dimanche pour instituer la fête de la Miséricorde Divine a donc une profonde motivation théologique. Le Mystère de la Miséricorde Divine trouve en effet son reflet dans la Passion, la mort et la Résurrection de Jésus-Christ. La Rédemption est inséparable du mystère de l’amour Miséricordieux.
Le Seigneur ressuscité établit avec chacun des croyants une relation personnelle, une relation d’amour et c’est à partir de cet ensemble de relations que l’Église se constitue. Durant ce temps pascal, Il apparaît aux uns et aux autres... Cherchons le Seigneur qui se laisse trouver... Et ouvrons-nous, de là, à nos frères... Le Corps de l’Église est le peuple des croyants.
Don Joachim, curé in solidum




puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2019 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL-V3
Version : 4.0.99