Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas...
Article mis en ligne le 3 octobre 2021
dernière modification le 9 octobre 2021

Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas

Cette semaine, l’Église nous propose de méditer sur la grandeur du couple humain, qui est la plus belle image de Dieu sur la terre. Dès les tous premiers chapitres de la bible, nous redécouvrons la grandeur de l’humanité créée à l’image et à la ressemblance de Dieu : « Homme et femme Il les créa ». Égaux en dignité, l’homme et la femme sont à la fois différents et complémentaires. Sans cette complémentarité, l’être humain perd sa ressemblance avec le Dieu Trinité, ce Dieu d’amour, un en trois personnes.
« L’homme s’attachera à sa femme (…) et tous deux ne feront plus qu’un » : quoi de plus beau sur cette terre que l’union féconde d’un homme et d’une femme qui se donnent l’un à l’autre pour toute la vie ?

Notre monde a plus que jamais besoin de couples unis. Capables de se décentrer d’eux-mêmes pour se donner l’un à l’autre. Capables d’accueillir des enfants avec reconnaissance, pour les éduquer vers la pleine liberté des enfants de Dieu. Capables de fonder des foyers d’amour chrétien, amour universel et désintéressé, amour fécond et rayonnant.

Que notre histoire personnelle, souvent blessée, ne nous empêche pas de nous émerveiller devant la perfection de ce plan divin pour l’humanité. Le mariage chrétien est un grand mystère d’amour. Que ceux parmi nous qui en vivent pleinement rendent grâce au Seigneur. Que ceux qui sont en couple sans avoir reçu le sacrement du mariage cherchent à le recevoir et à l’honorer. Que ceux dont la situation ne le permet pas ne tombent pas dans le murmure, mais cherchent au contraire à conformer leur vie, autant que possible, à la Volonté du Seigneur : accomplir chacune de nos actions ici-bas par amour, pour la plus grande gloire de Dieu.

Nicolas BENEDETTO,
Prêtre secteur Sénart Sud