Dieu manifesté au monde
Article mis en ligne le 18 janvier 2023

La grande solennité de l’Épiphanie complète la célébration du mystère de l’Incarnation que nous avons fêté à Noël. Dieu a choisi de se faire l’un de nous dans l’humilité de la crèche ; on pourrait dire dans l’obscurité même de la crèche. Il fallait donc que cet événement de portée universelle soit manifesté au monde. C’est ce que nous fêtons aujourd’hui.

Ces rois mages représentent chacun d’entre nous, chaque chrétien de tous les temps, venus nous prosterner devant ce petit enfant – le Roi de l’Univers. Si nous pouvons le faire, c’est que nous avons tous également suivi une étoile. Tous, nous avons rencontré des personnes qui nous ont transmis la lumière de la foi : des parents pour certains, des grands-parents pour d’autres, ou encore des amis, des collègues de travail, un prêtre, Benoît XVI … Nous ne venons jamais ni tout seul ni par nous-mêmes à Jésus. C’est Dieu qui nous y attire à travers des témoins de la foi. Alors en cette nouvelle année, ne prenons pas de nouvelles résolutions, mais prenons la ferme décision d’être fidèles à notre baptême. Dieu nous appelle à grandir dans notre vie spirituelle, dans notre relation d’amitié avec lui, alors cherchons cette étoile et suivons-là. Elle nous conduira à Jésus. Mais aussi, soyons nous-mêmes ces lumières pour les autres en menant notre prochain à Jésus. Telle est notre vocation commune de baptisés : « Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui ». Soyons les témoins rayonnants de Notre Sauveur !
Don Adrien de Germiny,
Prêtre référent des paroisses du Réveillon