Gloire à Dieu au plus haut des cieux ...
Article mis en ligne le 26 décembre 2021
dernière modification le 1er janvier 2022

« Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
et paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime »

Les paroles de l’ange aux bergers de Bethléem nous rejoignent à Noël par-delà les siècles : « Voici que je vous annonce une bonne nouvelle : aujourd’hui vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur. » (Lc 2, 13). Le Fils de Dieu est devenu un homme comme nous, sans perdre sa divinité. Il est venu nous manifester son amour et la miséricorde du Père.
Il nous rejoint en embrassant notre condition d’homme, car celui qui aime se rend toujours proche de celui qu’il aime.

Il n’a pas craint de s’abaisser jusqu’à reposer dans une mangeoire, car celui qui aime fait toujours preuve d’humilité pour rendre possible la communion.
Il est emmailloté en ces premiers instants, comme il le sera dans les derniers avec le linceul au tombeau, comme pour mieux nous signifier qu’il livrera sa vie par amour pour nous.
En voyant Jésus à la crèche, nous voyons que Dieu ne ferme pas son cœur devant nos faiblesses, nos misères ou nos péchés. En nous sachant aimés ainsi, notre cœur peut retrouver son mouvement naturel qui est de se laisser aimer, et d’aimer en retour ! En l’accueillant, nous pouvons recevoir dès maintenant comme un don la Paix annoncée par les anges. La vraie paix vient de Dieu et elle enveloppe ceux qui se laissent aimer par Lui.

Nous vous souhaitons, avec mes frères prêtres, un Joyeux et Saint Noël. Que l’enfant Jésus vous bénisse et qu’Il vous donne sa Paix.

Père Régis Evain
Curé modérateur du Pôle Missionnaire de Brie-Sénart