Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

L’Esprit Saint fait connaitre le Christ
Article mis en ligne le 29 septembre 2017
logo imprimer

POur écouter

cliquer sur l’icône

L’Esprit Saint fait connaitre le Christ

Chers amis,
en cette rentrée de nos cellules paroissiales d’évangélisation, reprenons ensemble le cap de notre vie chrétienne.
Saint Paul, au chapitre 3 de la lettre au Philippiens dit : Il s’agit pour moi de connaître le Christ, d’éprouver la puissance de sa résurrection et de communier aux souffrances de sa passion, en devenant semblable à lui dans sa mort, avec l’espoir de parvenir à la résurrection d’entre les morts. Certes, je n’ai pas encore obtenu cela, je n’ai pas encore atteint la perfection, mais je poursuis ma course pour tâcher de saisir, puisque j’ai moi-même été saisi par le Christ Jésus.

Comment pouvons-nous connaitre Jésus vraiment ? Cela est au-delà de nos efforts naturels : il y faut une aide spéciale de Dieu. Heureusement pour nous, Jésus nous l’a promis et nous l’a donnée en surabondance. Cette aide, c’est la venue en nos âmes de l’Esprit Saint, cette autre personne divine, si mystérieuse et pourtant si présente et si active dans la vie des chrétiens. Je vous enverrai le Consolateur, le maitre intérieur, celui qui vous guidera vers la Vérité toute entière. Il vous rappellera toutes les paroles que je vous ai dites.

Il y a trois modes de connaissance du Christ  :
• une connaissance intellectuelle,
• une connaissance pratique, expérimentale, en découvrant son passage dans ma vie personnelle,
• une connaissance intuitive, qui est plus spécialement l’œuvre de l’Esprit Saint qui nous partage la connaissance même que Dieu a de lui-même, ce que nous appelons aussi la connaissance par connaturalité.

La connaissance par connaturalité signifie simplement que, par notre baptême, Dieu lui-même vit en nous. L’Esprit Saint, qui est Dieu, nous partage donc ce qu’il pense et ce qu’il veut.
Il nous fait sentir comme instinctivement ce qui est vrai, juste, conforme, agréable à Dieu.
Romains 12,2 : Transformez-vous en renouvelant votre façon de penser pour discerner quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui est capable de lui plaire, ce qui est parfait.

Pour profiter de ce don de l’Esprit Saint, il y a quelques conditions à remplir :
- il faut être sincèrement désireux de faire la volonté de Dieu. On peut commettre le mal par erreur, et Dieu ne nous en voudra pas si cela est inconscient. Mais si nous faisons consciemment et volontairement ce que nous savons déplaire à Dieu, alors notre cœur deviendra aveugle et sourd aux sollicitations de l’Esprit Saint.
- il faut prendre tous les moyens à notre portée pour connaitre Jésus : la Bible et spécialement les 4 évangiles, mais aussi l’enseignement et la vie des saints. Il faut aussi chercher à profiter à plein de la vie communautaire et sacramentelle.
- il faut être ouvert et réceptif à l’enseignement de l’Église, de ceux qui ont charge d’enseignement dans l’Église : le pape, les évêques, les prêtres. Il est possible de ne pas comprendre ou de ne pas être d’accord momentanément, mais il faut toujours chercher à lever les zones d’ombre.
Si nous faisons ce qui est en notre pouvoir pour nous y disposer, alors l’Esprit Saint nous fera rentrer dans l’amour même de Jésus :
Éphésiens 3, 19 : 17-19 : Que le Christ habite en vos cœurs par la foi ; restez enracinés dans l’amour, établis dans l’amour. Ainsi vous serez capables de comprendre avec tous les fidèles quelle est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur… Vous connaîtrez ce qui dépasse toute connaissance : l’amour du Christ. Alors vous serez comblés jusqu’à entrer dans toute la plénitude de Dieu.

Tâchons de nous enraciner dans la certitude que, OUI, le meilleur de ce qui remplit notre cœur vient de Dieu. Saint Jean dit dans sa première lettre au chapitre 2, v. 3-6 : Voici comment nous savons que nous le connaissons : si nous gardons ses commandements. Celui qui dit : « Je le connais », et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur : la vérité n’est pas en lui. Mais en celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu atteint vraiment la perfection : voilà comment nous savons que nous sommes en lui. Celui qui déclare demeurer en lui doit, lui aussi, marcher comme Jésus lui-même a marché….
v. 24 : Quant à vous, que demeure en vous ce que vous avez entendu depuis le commencement. Si ce que vous avez entendu depuis le commencement demeure en vous, vous aussi, vous demeurerez dans le Fils et dans le Père.
Et tout cela, c’est l’œuvre discrète et efficace du Saint Esprit en nous.

Cette année, nous demanderons particulièrement à l’Esprit-Saint de nous faire connaitre davantage le Christ, de goûter sa présence et le feu de son amour. Nous saurons qu’Il vit en nous, parce que nous agirons selon sa volonté. Nous aimerons nos frères comme Lui, dans la joie comme dans les contradictions. Et notre joie sera parfaite.

Pistes de réflexion :

  • Avez-vous déjà eu le sentiment que certaines pensées qui vous traversent venaient de Dieu ?
  • A quelles dispositions intérieures l’avez-vous reconnu ?
  • Avez-vous déjà remarqué des similitudes entre certaines intuitions profondes que vous avez ressenties et des passages de l’Évangile ?

Évènements à venir



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2018 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL-V3
Version : 4.0.99