« Le Christ est la source de notre joie. »
Article mis en ligne le 21 décembre 2020

« Le Christ est la source de notre joie. »
Ce 3ème dimanche de l’Avent est en effet celui de « Gaudete », de la joie. Ce dimanche-là, nous pouvons voir les prêtres célébrer la messe, vêtus d’une chasuble rose.
L’occasion est à ne pas rater, car elle ne revient que deux fois dans l’année. La deuxième étant le 4e dimanche de Carême, celui de Laetare. Dans les deux cas, l’Église fait entrevoir la joie qui se prépare : la Nativité et la Résurrection du Christ. Le rose est la couleur de l’aurore : dans le désert à cet instant, la nuit noire enveloppe encore tout mais à l’horizon une couleur rosée qui se répand annonce la venue d’une lumière éblouissante ! La liturgie nous rappelle que le Christ est la source de notre joie.
Pour vivre de cette joie, prenons modèle sur Jean-le-Baptiste. À sa suite, ne cessons pas de préparer ses chemins pour qu’il puisse établir sa demeure en nous et chez nous. Nous sommes la voix qui fait entendre la Parole que nous avons pris le temps d’écouter. Nous sommes les prophètes qui annoncent, désignent et aussi s’effacent pour que la rencontre soit possible avec le Dieu vivant et vrai. Peut-être nous faut-il découvrir que cette mission est confiée à tous les baptisés et pas seulement à quelques-uns ? Avec le prophète et le psalmiste, nous tressaillons de joie car le Seigneur nous appelle et nous associe à son œuvre. L’esprit du Seigneur qui est chez lui chez nous est comme une puissance de vie qui ne demande qu’à se répandre pour qu’elle porte du fruit à la gloire du Père.
Peut-être qu’en nous voyant vivre, certains nous questionneront : mais qui es-tu et que dis-tu de toi-même ? Alors, comme Jean-le-Baptiste, avec la même liberté et la même joie intérieure, nous aurons l’occasion d’annoncer le Christ et de signifier qu’il vient pour nous rencontrer. Il vient pour poser sur nous un regard de tendresse. Il vient pour nous relever de toutes nos chutes en nous comblant de sa paix. Il vient pour nous révéler que nous sommes faits pour la communion avec lui et avec le Père dans la joie de l’Esprit. “Soyez dans la joie du Seigneur, soyez dans la joie, le Seigneur est proche”.

Don Joachim, curé in solidum