« Priez, Priez sans cesse ! ».
Article mis en ligne le 16 octobre 2022
dernière modification le 23 octobre 2022

C’est l’une des pierres d’achoppement à la foi les plus fréquentes : « j’ai prié pour telle ou telle intention et je n’ai pas été exaucé, alors je ne crois plus ».

D’une certaine manière, quoi de plus légitime : « Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? » nous dit Jésus dans l’Évangile d’aujourd’hui. Face à l’expérience douloureuse du silence de Dieu, cette parole est difficile à entendre. Toutefois, Jésus nous donne un élément de réponse : « Cependant, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? ».
Demander à être exaucé par Dieu ce n’est pas lui faire une réclamation. Implorer Dieu pour telle intention, c’est d’abord croire que Dieu peut et veut apporter son soutien et sa grâce. Il faut donc lui demander avec foi en sa sollicitude et sa bienveillance. Cela exige de demander avec la confiance d’un enfant qui attend tout d’un père aimant. Au fond, cela nous demande … la conversion du cœur ! De même que cette veuve demande justice à ce juge inique, alors nous aussi devons demander à Dieu qu’Il nous fasse justice, c’est-à-dire qu’Il nous rende justes. Or, être juste dans l’Évangile, veut dire être ajusté dans sa relation à Dieu. Être juste veut dire, vivre de la justice que Dieu nous donne, c’est-à-dire de son salut – et là est toute la difficulté.
Cependant, il y a un moyen spécial que Jésus a laissé à son Église pour être entendu : la messe. A la messe, nous demandons tout par Jésus le Christ qui est réellement présent dans son Corps et dans son Sang. A la messe, nous nous unissons tous ensemble afin d’implorer Dieu notre Père, par son Fils éternel, dans l’Esprit Saint. Il n’y a pas de prière plus forte que celle de la messe. Alors, il peut être bon d’approfondir notre foi ou de renouer avec cette belle pratique qu’est celle d’offrir une messe pour une intention particulière. Alors, « je vous le déclare : bien vite, il leur fera justice ».

Don Adrien de Germiny
Prêtre référent Secteur du Réveillon