« Il m’a envoyé porter la bonne nouvelle aux pauvres »
Article mis en ligne le 23 janvier 2022
dernière modification le 30 janvier 2022

« Il m’a envoyé porter la bonne nouvelle aux pauvres »

Aujourd’hui, Jésus nous dévoile son programme, si beau et plein d’espérance, rempli de promesses qu’il va toutes tenir :
« [...]Il m’a envoyé porter la bonne nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur ».

Dans ce programme, les plus pauvres sont à l’honneur. Les plus malheureux sont les premiers servis par le Christ. Le médecin des âmes qu’est le Christ s’occupe en premier des plus nécessiteux. Comme à Lourdes, où les malades sont placés aux premiers rangs. En fait, ce n’est pas qu’à Lourdes, mais partout où se trouve un véritable disciple du Christ que les pauvres et les malades sont mis à l’honneur. C’est ce que l’Église appelle « l’option préférentielle pour les pauvres ». Oui, si Jésus s’est d’abord tourné vers les laissés-pour-compte, alors nous, ses disciples, membres de son corps, sommes appelés à faire de même. Est-ce que je vis aujourd’hui cette option préférentielle pour les pauvres ? Est-ce que j’ai, comme Jésus, le cœur tourné d’abord vers ceux qui sont dans le besoin ?
Cette promesse envers les pauvres et les opprimés est brûlante d’actualité. Que le Seigneur ouvre notre cœur à la misère des frères en humanité, et qu’à l’image de notre maître et Seigneur, nous soyons remplis de zèle pour leur annoncer la bonne nouvelle du salut, leur apporter la consolation de Dieu, le soulagement du corps et de l’âme. Oui, c’est maintenant, en cette année 2022, « année favorable accordée par le Seigneur », et c’est dans notre propre vie, que doit s’actualiser la Parole de Dieu. « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Ecriture [...] ».

Don Nicolas Benedetto
Prêtre, Pôle Brie Sénart