Voeux 2022
Article mis en ligne le 6 janvier 2022

Très chers paroissiens, mes amis et mes enfants dans le Seigneur,

Les conditions sanitaires particulières de ce passage au Nouvel An m’amènent à annuler les vœux et la galette paroissiale habituels prévus initialement le samedi 8 janvier après-midi.

Cependant, je ne peux m’empêcher de vous transmettre ce qui remplit mon cœur pour vous.

J’aurais aimé relire avec vous sous la lumière de Dieu cette année 2021, si particulière à la suite de 2020.

Avec un peu d’humour, certains confrères disent que nous sommes devenus des pros de l’organnulation… C’est à dire que nous avons passé une bonne partie de notre temps à organiser, puis à annuler et reporter toutes les activités variées qui font la vie d’une paroisse.

Et pourtant, je trouve que nous avons plutôt bien vécu ces circonstances si délicates, incessamment changeantes.

Au final, l’évangélisation et la vie chrétienne continuent.

Certes, nous avons été freinés, et certains effectifs ont diminué, mais la vitalité est toujours là.

Toutes les célébrations, si souvent reportées, ont pu finalement être vécues pour ceux que ne retenait pas la crainte de l’épidémie. La kermesse paroissiale du dimanche 19 septembre, ainsi que le marché de Noël du 5 décembre avec son spectacle de la Nativité, les célébrations de Noël, nous ont permis de goûter la chaleur de la vie communautaire paroissiale.

Les fatigues et les soucis n’ont pas manqué pour chacun, mais le Seigneur n’a pas manqué non plus.
Il est toujours présent, aimant et actif au milieu de son peuple, son Église que nous formons. Il veut le bien de tous nos concitoyens avec notre collaboration consciente, active et généreuse.
Il ne cesse d’attirer à Lui des adolescents et des adultes, qui viennent très régulièrement frapper à notre porte pour être initiés à la vie chrétienne. Nous aurons de plus en plus besoin d’hommes et de femmes pour les accompagner, les guider et créer des liens d’amitié avec eux au sein de la paroisse.

Quelques chiffres pour cette année 2021 du Seigneur qui s’achève :

Sur la paroisse de Combs, ont été célébrés :

57 baptêmes (dont 3 adultes, 5 jeunes et ) + 4 hors paroisse, 7 mariages + 3 hors paroisse, 5 confirmations d’adultes, 12 confirmations d’adolescents, 27 premières communions dont 2 d’adultes, 17 onctions des malades, 15 Professions de foi, 64 obsèques.

Sur la paroisse d’Evry-Gregy, ont été célébrés :

9 baptêmes, 1 mariage, 3 obsèques, 1 onction des malades, des premières communions et 3 professions de Foi.

Quant aux communions et aux confessions, Dieu seul le sait pour sa plus grande joie.
- L’adoration eucharistique s’est non seulement maintenue, mais elle s’est renforcée, suite à la mission eucharistique prêchée par le Père Jérôme Dernoncourt du 20 au 22 Novembre.
- La charité envers les personnes dans l’épreuve s’est entretenue tout au long de l’année, aussi bien au sein du Secours Catholique que du Service Évangélique des Malades.
- Les groupes de prière ont assuré leur service vital à la paroisse, ainsi que l’animation liturgique, l’accueil, la comptabilité et la trésorerie, le notariat, la communication et tous les rouages administratifs du secrétariat.
- Les services paroissiaux ont assuré avec une grande fidélité leur assistance aux baptêmes, aux mariages, aux obsèques, aux enfants catéchisés, aux collégiens et lycéens, au sein des scouts.
- Le service de préparation des petits enfants au baptême s’est étoffé.
- L’Union Paroissiale s’est surpassée dans ces conditions d’organisation si difficiles.

La paroisse ne vit que du dévouement bénévole, signe tangible de la charité du Christ qui remplit les cœurs.
Oui, le Seigneur Jésus est connu et aimé à Combs-la-Ville et Evry-Gregy.
Je sais qu’Il saura porter à son achèvement en 2022 ce qu’Il a si bien accompli déjà en 2021 !

Que Dieu vous bénisse et vous garde, vous et tous les vôtres !
Qu’Il tourne son visage vers vous !
Qu’il vous protège dans votre santé, vous accompagne dans l’épreuve
et vous fasse tous grandir en sainteté, c’est-à-dire dans l’amitié avec Lui !

Don Pierre-Alphonse FRAMENT, Curé