« Ré-veillons-nous ! »
Article mis en ligne le 6 décembre 2020

« Ré-veillons-nous ! »
Voici le temps du désir de Dieu. Voici le temps d’ouvrir l’œil pour guetter la Lumière, le temps de tendre l’oreille pour renouveler notre attention et sortir du sommeil. Le peuple choisi a attendu et appelé la venue du Messie. Certains l’ont accueilli, d’autres non. Certains veillaient, d’autres non. Et nous, où en sommes-nous ? Car notre Seigneur doit venir. Il désire venir dans notre monde. Il reviendra à la fin du temps, dans la gloire. Mais en vérité, il vient à notre rencontre chaque jour. Dès maintenant il nous appartient de guetter cette venue, de la fêter, et de l’annoncer.
Parfois notre cœur se relâche, parfois il s’endort. Le désir de rencontrer le Seigneur sommeille, et il doit être réveillé. Il faut le secouer et le sortir de nos engourdissements afin que Dieu puisse venir dans nos vies. Il est tellement imprévisible… Qui discernera sa venue s’il est distrait par tant d’autres choses ? Le meilleur moyen de renouveler notre attention est de stimuler notre désir de le rencontrer. Le cœur amoureux jamais ne se lasse d’attendre, et de guetter. Dieu est si discret… Il ne peut pas venir si nous n’y consentons. Resterons-nous endormis, sans Dieu, comme bon nombre de nos contemporains qui laissent défiler leur existence, sans se douter que Dieu est là qui attend ?
L’Avent nous ramène à notre vocation chrétienne. Nous sommes appelés à être comme une fenêtre sur le Ciel par laquelle Dieu peut illuminer la nuit de notre société étouffée par le matérialisme. Notre vocation chrétienne fait de nous une porte ouverte pour que le Christ puisse venir réveiller aujourd’hui notre monde endormi dans l’athéisme. Bienheureux les cœurs qui s’ouvriront à la venue de leur Seigneur. Ils connaitront bientôt la douceur de l’Amour, et la diffuseront autour d’eux. Ils témoigneront que nous sommes seulement en chemin vers une autre vie, en chemin vers la Vie éternelle.

Don Vincent Clavery,
curé in solidum du pôle de Brie-Sénart