« La Sainte Trinité, une relation d’Amour »
Article mis en ligne le 7 juin 2020
dernière modification le 13 juin 2020

« La Sainte Trinité, une relation d’Amour »

Dieu s’est révélé dans des relations d’amour à l’intérieur de son propre mystère, la Sainte Trinité. Parler de l’Amour en dehors de l’amour est impossible. Nous ne pouvons parler correctement de Dieu que si nous aimons. Dieu est Père, Fils et Saint-Esprit, un seul Dieu, Relation d’Amour. Fêter la Sainte Trinité, c’est « expérimenter » dans la Foi que nous sommes introduits à l’intérieur même de l’Amour infini de Dieu. Pour l’appréhender, il nous faut remonter à la source, à la Révélation faite à la Vierge Marie. Cela nous est révélé d’une manière unique à l’Annonciation. La Parole de Dieu et son Amour infini sont reçus totalement dans l’humanité par Marie, petite fille du peuple d’Israël.

"Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé." (Jn 3,16) La rencontre de la divinité avec l’humanité dans le « Sein » de Marie annonce le mystère du salut pour l’humanité. L’Engendrement éternel du Fils par le Père se réalise dans un embrasement d’Amour incroyable en Marie, dans la Foi. L’ange dit à Marie : l’Enfant qui va naître de toi sera Saint, il sera appelé Fils de Dieu. "L’Esprit Saint viendra sur toi," (Lc 1,35) la Puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. L’Amour infini de Dieu enveloppe Marie de son ombre, la femme va donner naissance au « Fils éternel du Père. » (Lc 1,35). Dans son Fils, Dieu est véritablement révélé Père, l’enfant est appelé Fils de Dieu, l’Amour est révélé. C’est pour sauver le monde que Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde. A la suite de Marie, il nous faut le recevoir. C’est dans la réception de Jésus que le Père se dévoile, que l’Amour infini de Dieu, l’Esprit Saint, nous est donné.

Devant le mystère de l’Incarnation du Verbe de Dieu, nous comprenons que Dieu a tant aimé l’humanité. Jésus dans son itinéraire aboutira sur la Croix, car l’Amour nous est donné. C’est un amour trop prenant, trop exigeant, c’est un amour qui nous dépasse. Se laisser prendre par cet amour, il faut bien le reconnaître, n’est pas très « raisonnable, » c’est se donner sans mesure. La manière dont l’Amour de Dieu se donne n’est pas raisonnable, la raison dont l’amour de Dieu se donne est de se donner sans raison, car l’amour de Dieu est sans limite. L’Esprit Saint lui-même fait surabonder l’Amour infini de Dieu en Marie. A la suite de Marie, avec elle, nous devenons cette humanité nouvelle, immaculée. Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit. Amen.

Père Marcel SANGUV