" L’attente et le désir de la venue de Dieu !"
Article mis en ligne le 4 décembre 2022

Deux attitudes intérieures caractérisent la période de l’Avent dans laquelle nous rentrons en ce dimanche : « l’attente et le désir de la venue de Dieu. »

Deux attitudes qui semblent opposées :
l’attente est passive, elle laisse s’écouler le temps de ce qui ne dépend pas d’elle : "Tenez-vous donc prêts, c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra" (évangile).
Le désir au contraire est actif, il tend tout l’être vers ce qu’il veut faire arriver : "Venez, montons à la montagne du Seigneur, marchons vers sa lumière" (1’ lecture).

Le Seigneur attend les deux de nous, il nous demande d’exprimer une attente pleine de désir de sa venue dans notre vie. Dans la pédagogie divine, ces deux attitudes sont en réalité complémentaires : l’attente, loin d’atténuer le désir, le creuse davantage. Le désir à son tour, renouvelle l’attente pour éviter qu’elle ne s’affadisse.

Le Seigneur vient ! Attendons-le, le cœur rempli de désir.
Bel et saint Avent !

Don Guillaume d’Anselme,
curé du Pôle Missionnaire de Brie