Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

Vie du Pôle n°136
01/07
Article mis en ligne le 29 juin 2012
logo imprimer

15 août à la Burelle (Soignolles en Brie)

En la fête du 15 août où nous honorons Marie dans son Assomption, après les messes du matin qui seront célébrées dans l’ensemble de nos paroisses, nous sommes invités comme l’an passé à nous retrouver nombreux pour une procession aux flambeaux à Notre Dame à la Burelle.
Pour s’y rendre, nous nous donnons rendez vous devant l’église de Soignolles à 20h30. Nous partirons ensemble vers la statue de Notre Dame avec des chants, des prières et la récitation du chapelet. Le parcours, d’unedurée d’une demi–heure ne présente pas de difficulté.
Pour tous renseignement complémentaire, vous pouvez appeler la coordinatrice, Marie - Thérèse Duneufjardin : 01 64 06 66 81.

La célébration de la confirmation

87 jeunes de notre Pôle missionnaire, de 14 à 17 ans, ont été préparés, cette année, au sacrement de la confirmation. Entourés par une équipe de bénévoles animée par Viviane Duguet, ils ont, durant toute l’année pastorale, pris le temps d’une écoute attentive des enseignements du Père José, de la prière et de la réflexion.
Leur retraite, au Centre Pastoral de Grisy-Suisnes, les a également aidés à grandir dans l’intelligence de ce grand sacrement qui participe, avec le baptême et l’eucharistie, aux sacrements de l’initiation chrétienne.
Trois célébrations ont été nécessaires pour accueillir tous ces « heureux candidats » : Brie-Comte-Robert le dimanche 17 juin, Combs-la-Ville le samedi 23 juin, présidées par Mgr de Monléon, le Secteur Sud le dimanche 24 juin.
A chaque fois, nous avons vécu un grand moment d’Eglise. « Votre confirmation, c’est votre Pentecôte aujourd’hui ». Cette annonce du pape Jean-Paul 2 est, plus que jamais, d’une grande et vive actualité ! Nous prions pour que l’Esprit Saint enflamme le cœur de nos jeunes confirmés afin qu’ils deviennent, aujourd’hui et demain, les témoins du Christ Ressuscité dans l’Eglise et dans le monde où nous sommes envoyés. Prions également pour nos différentes communautés paroissiales afin qu’elles sachent accueillir ces jeunes frères
et sœurs. Il n’est pas toujours, en effet, facile de savoir trouver sa place dans l’Eglise. Sachons donc être accueillants, indulgents et surtout patients avec cette nouvelle génération qui peut parfois nous interpeller et nous interroger sur nos modes de fonctionnement. Eux également peuvent nous surprendre par leur façon d’agir et de penser. Une chose est sûre : ne craignons pas de nous laisser « bousculer » car, de toute rencontre on en sort toujours enrichi.
Rendons grâce pour tous ces jeunes qui, depuis leurs années de catéchisme, restent fidèles à leur Eglise.

Le Saint-Siège présente l’Année de la foi

A Rome, Mgr Rino Fisichella, Président du Conseil pontifical pour la Nouvelle Evangélisation, a présenté l’Année de la foi (11 octobre 2012 - 24 novembre 2013). Il a notamment donné le calendrier des grands rendez-vous romains, dévoilé le site Internet dédié et le logo de cette année.
Dans la lettre apostolique Porta Fidei, a commenté Mgr Rino Fisichella, Président du Conseil pontifical pour la Nouvelle Evangélisation, le pape Benoît XVI a souligné l’exigence de retrouver un chemin de foi capable de mieux éclairer la joie qu’il y a à rencontrer le Christ, puis la coïncidence entre l’Année de la foi et le cinquantième anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II et le vingtième anniversaire de la publication du Catéchisme de l’Eglise catholique.
Cette année particulière "entend avant tout soutenir la foi des nombreux croyants qui, dans l’agitation du quotidien, ne cessent de témoigner dans leur vie du Seigneur. Si ce témoignage n’est pas pris en compte dans la société, il est précieux aux yeux de Dieu... C’est ce qui permet, aujourd’hui comme hier, à l’Eglise de se présenter au monde avec la force de la foi et l’enthousiasme des simples. Cette année prend place dans le contexte d’une crise généralisée, qui frappe aussi la foi... Cette crise de la foi exprime une crise anthropologique dans laquelle l’homme est abandonné à lui-même. Il est seul et confus, objet de forces impalpables... Il faut dépasser cette
pauvreté spirituelle de nombre de nos contemporains qui ne perçoivent plus la nécessité de combler l’absence de Dieu dans leur vie. L’Année de la foi doit être pour la communauté chrétienne d’offrir à qui vit dans la nostalgie de Dieu le désir de le retrouver".
Pour cela, il est nécessaire de "redécouvrir les contenus de la foi, professée, célébrée, vécue et priée... ce programme délicat doit s’appliquer avant tout dans la vie quotidienne des croyants, puis dans la pastorale ordinaire d’une communauté devant retrouver sa nature missionnaire en vue de la Nouvelle Evangélisation... Il
faut donc donner une place importante à la prière et à la messe, source et accomplissement de la vie chrétienne".
A cet effet, la Congrégation pour le culte divin a approuvé une messe spéciale pour la Nouvelle Evangélisation.


Dans la même rubrique

0 | 5

Vie du Pôle n°172
le 15 mars 2013
par combs
Vie du Pôle n°167
le 17 février 2013
par combs
Vie du Pôle n°166
le 10 février 2013
par combs
Vie du Pôle n°163
le 19 janvier 2013
par combs
Vie du Pôle n°161
le 4 janvier 2013
par combs

Évènements à venir

0 | 5

0 | 5



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2019 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL-V3
Version : 4.0.99